plus minus gleich

Search our website

RÂQIS CHARLATANS (French)

E-mail Print PDF
User Rating: / 2
PoorBest 

RÂQIS CHARLATANS

Mardi, 20 Août 2019

Écrit par l'administrateur

Traduit par un frère

FAITES ATTENTION AUX RÂQIS ABUSANT DU CORAN À DES FINS LUCRATIVES HARÂM

Parmi les signes de L'Heure mentionnés dans les hadith figure: "Le bas monde sera recherché moyennant les oeuvres de âkhirat."Les actes d'adoration, dont l'objectif est le salut et la récompense dans l'au delà, seront effectués à des fins pécuniaires et autres intentions méprisables. Usant du Noble oran pour déplumer le public ignorant et remplir leurs coffres avec ces gains monétaires mal acquis se trouve dans le contexte de ce hadith. Le coran qui doit être utilisé pour gagner les bénéfices de l'au delà est entrain d'être méchamment manipulé pour les misérable gains pécuniaire de ce dounya. Se plaignant des 'râqis' trompeur, une soeur écrit:

"Assalaamu'alaykoum ô vous qui êtes dotés de connaissance saines ainsi que de raison. J'ai quelques questions concernant ce système de Rouqya Sa Hoax consistant à enlever les djin, la sorcellerie et le jadu qu'ont les gens. À mon avis, ce n'est que du charlatanisme de grand chemin. Ces escrocs ne font qu'extorquer les rands (monnaie) et se remplir les poches. Ils se classent dans la structure maléfique de cheytâne. Tout d'abord, je parle en connaissance de cause. Je fus traitée par ces drôles de types et assujettie à leurs mensonges et tour de passe-passe. J'ai réalisé que leurs propos relevant du coran et de la sounnah font office de façade pour tromper et déplumer les gens. Après avoir été traité pas par ces faux ''râqis'', en général au lieu de mieux se sentir, l'état du patient s'aggrave; et la plupart des attaques de djin deviennent plus sévères à tel point que la lecture du coran, la salat et même l'azan s'avèrent impossibles. À chaque fois que quelqu'un bénéficie des soins de cheykh Ben Halima lui même, on lui dit qu'il souffre d'un cas de sihr aggravé et que les djin en question sont des généraux avec des galants jouissant la d'un rang spécial. Tout râqis ayant étudié chez ce cheykh douteux te taxera le traitement à 400 rands. Ensuite une semaine sur deux il y a une séance de suivie coûtant 210 rands. Un pourcentage est versé au centre à partir de cet argent que ces escrocs de râqis te pressent jusqu'à la dernière goutte. Tu dois constamment revenir car ton cas demeure sévère à l'extrême, et quelques fois comme dans mon cas le traitement s'allonge par nécessité sur deux ou trois mois. Ce qui est étrange est qu'ils te demandent: "D'après toi qui est à l'origine de tes problèmes?" Puis le capteur ramène -comme par hasard- les djin venant de cette même personne (que tu as mentionné)! Puis le djin dit que la personne accusé l'a envoyé. En se faisant traiter par Zain Bahadoor à Lenasia, le patient entre dans une sorte de trance ayant l'impression d'être un zombie. Tu n'arrives pas à cerner l'instant où tu es toi même et après avoir lu son invocation spéciale à une centaine de reprise en vue de te réconcilier avec ton époux, te voilà en situation de divorce et pas des moindres. Tu ne reconnais même pas ce qui t'accable. L'espace d'un instant tu jouis de bon terme avec ton époux et soudainement c'est comme si une grosse bombe a explosée. Tu t'engage dans une brutale confrontation dépourvue de mobile et la minute d'après ton conjoint crie talaq (divorce) à tue tête. Il est gaillardement confus tout comme toi. Ma question adressé à The Majlis est la suivante: si ces gens sont en accord avec le système prophétique du coran et de la sounnah, pourquoi donc chaque cas de sihr est si grave et pourquoi avoir recours à tant de versets coraniques, de séances ncisiothéraphie (ventouses) et divers traitements tandis qu'Allâh a révélé le traitement parfait ne consistant qu'à réciter les mou'âwadzateyn, âyat al koursiy et la sourate fâtihah?Pourquoi est ce que ce système de cheykh ben Halima sensé être en adéquation avec le coran et la sounnah est littéralement si faible?Comment se fait il que la hijâma (ventouses) mentionnée dans les hadith comme étant une cure contre toute maladie en dehors de la mort ait un éffet si faible sur ces《sévères》attaques de sihr et de djin? Qu'est ce qui peut au fait être sévère auprès d'Allâh de sorte qu'au lieu qu'IL le règle en une fois cela requiert plutôt des mois et des mois de traitements? S'il vous plaît prodiguez moi vos conseils au sujet de cette affaire vu que bon nombre de gens se rendent chez ces charlatans en croyant qu'il se feront aider selon le coran et la sounnah; alors qu'en réalité il se font jeter dans la fosse à cheytâne et ses agents maléfiques. (Fin de la lettre de la soeur)

(Intervention de The Majlis) Les faux 'râqis' qui prennent le public pour proie, réalisent leur objectifs néfastes compte tenu de l'ignorance et la naïveté de ceux et celles cherchant désespérément la solution aux maux dont la médecine conventionnelle manque d'alternatives. Les faux râqis, faisant pendiller la chimère du noble coran devant le public ignorant; parviennent à les piéger dans leurs viles tentacules. De nos jours, les âmil (thérapeutes) authentiques à même de diagnostiquer et faire des prescriptions pour les cas de djin, sihr et consort sont extrêmement rares. 99% de ces personnages ne sont que charlatans et trompeurs. Leur unique objectif n'est autre que l'argent dont ils dépouillent le public ignorant. Ils sont dépourvus de la moindre compétence en vue d'exorciser un quelconque cas de possession démoniaque tout comme ils sont incapables de prescrire quoique ce soit contre une affection par le sihr. Ceux et celles ayant l'impression d'être atteint par des forces maléfiques doivent s'adonner à la lecture de la sourate Baqarah (intégralement), âyat al koursiy, sourate ikhlâs, falaq et nâs. Ils se doivent d'implorer Le Très Haut pour être débarrassés de ces maux diaboliques. Mais il est capital de comprendre que l'aide d'Allâh est inaccessible à toute personne qui viole scandaleusement les principes de la Sharia. Rassouloullah (sallallahou alayhi wa sallam) a dit: 'tout ce qui se trouve auprès d'Allâh n'est octroyé qu'en vertu de l'obéissance'. Rappelons nous que les problèmes et les difficultés sont en général l'effet de nos mauvaises oeuvres. Quand la Sharia est manifestement dédaignée sans remords ni repentir ultérieur, alors Allâh nous inflige une version douce du châtiment pour nous remuer un peu. Le Noble Coran déclare: '''Très certainement, nous devrons leur faire tâter la plus petite punition et non la plus grande. Peut être reviendront ils (à la droiture et l'obéissance).''' Une personne ou bien son/sa bien aimé(e) est affligé(e) par le sihr mais cette personne ne met point un terme à son dévouement aux pratiques internet répréhensibles et au péché du poste téléviseur ou encore elle continue à s'adonner au fisq (perversion) et au foudjour (dépravation). Dans de telle situation il ne faut pas espérer le moins du monde une issue au problème. Récemment, une soeur fut atteinte par ce qui était vraisemblablement un djin maléfique. Nous conseillâme aux siens l'adoption des pratiques que voici: après la salat du icha, trois à quatre parents doivent se réunir dans la maison. Le azân doit être fait à voix haute dans chaque salle par ces parents là. Ensuite à chacun de réciter l'intégralité de la sourate Baqarah. Puis 40 fois la sourate yâssîne, à raison de 10 fois pour chacun des quatre parents. Et pour finir, chacun prie deux rakates surrérogatoires et implore l'aide d'Allâh et l'annihilation du mal. Ceci fut réalisé une semaine durant. Al Hamdulillah, la soeur fut totalement libérée du mal grâce à Allâh. À la moindre suspicion d'affection par du sihr ou un quelconque djin, la maisonée doit se réunir autour du patient et réciter le coran à haute voix. Habituellement, la personne affecté se mettra dans une drastique agitation voir même proférera des menaces et exigera que le tilâwat (lecture/récitation coranique) cesse. Ne prêtez pas attention à ce que il ou elle laisse échapper de sa bouche. Continuez le tilâwat. Cela affecte douloureusement la force maléfique. Un tilâwat assidu va, inchâ Allâh, éliminer la présence de la force maléfique. Mais ces râqis trompeurs ne font qu'ajouter leur propre maléfice à celui s'étant déjà avéré. Alors qu'ils dépouillent leurs clients et se remplissent les poches d'argent mal acquis, le problème quant à lui ne fait qu'aller de mal en pis. Tiens toi -ô soeur- à l'écart de ces charlatans. Ils ne feront que te plonger dans la paranoïa avec leurs fausses amaliyât (pratiques). Ne te laisse pas duper par leurs traitements 《uniquement avec le coran》. Leur source de motivation c'est le bénef. Ils deviennent millionaires en un rien de temps avec des patients demeurant assaillis par les forces maléfiques. Implore Allâh Ta’ala pour la guérison et obéis Lui. Rien ne se passe sans l'ordre d'Allâh et Son décret. Aucune sorcellerie et aucun djin ne peut nuire sauf par le décret d'Allâh. Le Noble Coran déclare explicitement que ces forces sataniques ne peuvent en aucun cas nuirent si ce n'est qu'Allâh l'a voulu (pour une sage raison). Par conséquent, abandonne la transgression, adopte la sounnah et suis la Sharia; ainsi tu sera sauve sous la protection d'Allâh. Was salâm.

18 Zoul Hijja 1440 (ère hégiriene)

20 Août 2019 (ère chrétienne)

Last Updated on Wednesday, 18 September 2019 09:41  

Hijri Date











Moon Phase